z188. Expériences : Indonésie – Malaisie – Singapour

Depuis maintenant près de 3 mois, je découvre la partie sud de l’Asie du sud-est à savoir l’Indonésie, la Malaisie et Singapour. Ces 3 pays aussi proches soient-ils géographiquement sont cependant bien différents. Au niveau économique par exemple, ces 3 pays connaissent des destins bien distincts. Si Singapour n’a rien à envier aux autres pays développés et la Malaisie a accroché depuis un moment déjà le bon train du développement, l’Indonésie quant à elle est toujours à la traîne et a toujours beaucoup de mal à se débarasser de ses démons à commencer par une corruption ultra présente faisant partie intégrante de la culture.

 

Ci-dessous, une photo des tours jumelles PETRONAS qui furent pendant longtemps les plus hautes du monde (le titre appartient désormais à la tour 101 à Taiwan). Ces 2 tours situées dans la ville de Kuala Lumpur, la capitale Malaisienne, sont le symbole d’un pays qui a réussi progressivement à diminuer la pauvreté et qui cherche aujourd’hui à rejoindre le cercle fermé des pays dits « développés ».

 

 

Ma brève d’aujourd’hui est quelque peu différente des précédentes car elle n’a pas un thème précis mais je souhaite partager avec vous diverses photos de choses m’ayant frappé dans ces 3 pays. Attendez-vous donc à ce que les sujets abordés partent un peu dans tous les sens…

 

Région de tolérance

 

Il est parfois reproché à la religion Musulmane de manquer de tolérance vis à vis des autres croyances. Si cette réputation a peut-être des fondements au Moyen-Orient, cela n’est absolument pas le cas dans cette région du monde. Malgré les 88% de musulmans en Indonésie (premier pays musulman au monde) et les 60% en Malaisie, la tolérance et l’acceptation d’autres croyances est incontestable. La meilleure preuve pour illustrer cela se trouve dans les 2 capitales Jalarta et Kuala Lumpur. Dans la première, vous y verrez la plus grande mosquée d’Asie du Sud-Est cohabiter paisiblement à côté de la plus grande cathédrale d’Indonésie (voir photos ci-dessous). Dans la deuxième, vous y verrez une rue des croyances avec côte à côte un temple bouddhiste, une mosquée, une église et un temple Hindouiste représentant les 4 principales croyances de la Malaisie. Le gouvernement pouvait difficilement adresser un meilleur message de tolérance et d’acceptance. Pour ce qui est de la vie de tous les jours, la religion est très importante dans la vie de l’Indonésien moyen mais je n’ai personellement jamais senti d’extremisme mis à part 2 personnes aperçues portant des T-shirts de Ben Laden…Bien entendu, les exemples assez de conflits dans la région d’Ambon entre autres doivent inciter à la vigilance mais en règle générale, j’ai trouvé la pratique de la religion dans ces pays très moderée. Pourvu que ça dure !

 

 

Religion mise à part, j’ai cependant ressenti à diverses reprises un anti-Américanisme grandissant. Je ne me risquerais pas à faire des généralités de quelques exemples personnels (diverses discussions avec des locaux) mais l’image de la première puissance économique mondiale a éte visiblement écornée dans cette partie du monde ces dernières années…Ci-dessous, photo d’un autocollant reprenant des paroles de l’actuel président Iranien traitant de la chute de l’empire Américain…

 

 

Traduction : Les Etats-Unis sont comme de l’eau dans une fontaine, ils finiront par tomber…

 

Une belle idée

 

Ayant son école située à proximité du fameux temple Bouddhiste Borobudur, un professeur a eu l’excellente idée que son cours d’Anglais allait se transformer en cours pratique avec par ailleurs une recherche d’ouverture d’esprit. Ainsi, de temps en temps, il demande à ses étudiants agés d’environ 17-18 ans d’aller à la rencontre des touristes et leur proposer une petite discussion. J’ai personnellement eu la chance de rencontrer ces étudiants qui sont venus tout sourire vers moi me demandant poliement en Anglais « Bonjour Monsieur, nous aimerions pratiquer notre Anglais avec vous et vous poser quelques questions« . Etant tout à fait disponible, j’ai pu discuter avec ces jeunes étudiants et j’ai trouvé cette initiative excellente car outre la pratique de l’Anglais, elle permet une interaction touristes-locaux qui est souvent par ailleurs bien trop rare…

 

 

Parlant de pratique de l’Anglais, je dois admettre que j’ai été impressionné par la forte volonté de nombreux jeunes Indonésiens d’apprendre la langue de Shakespear…Le niveau est bien entendu très éloigné de celui des Malaisiens ou des Singapouriens mais ça va dans le bon sens…

 

Hospitality club – Couch surfing

 

Je vous en ai parlé dans ma précédente brève parlant du financement de mon aventure. www.hospitalityclub.org et www.couchsurfing.com sont 2 sites internet m’aidant beaucoup tout au long de mon parcours. Ces 2 sites ont respectivement quelques 180.000 et 110.000 membres offrant des endroits où loger gratuitement à travers le monde. Le slogan du premier « bringing people together » (traduction : Permettons au monde de se rassembler) résume parfaitement l’esprit de ces sites où jeunes et moins jeunes adeptes des découvertes et rencontres trouvent le moyen de s’entre aider. Pour ma part, j’ai eu une bonne centaine de personnes m’ayant offert l’hospitalité grâce à ces sites, chacune d’entre elles furent très sympathiques. Etant toujours heureux de rencontrer de nouvelles personnes, j’ai organisé ces dernières semaines 2 petites rencontres entre membres de l’Hospitality club. Ces 2 soirées se sont merveilleusement passées et chacun fut heureux de rencontrer de nouvelles personnes. Photo ci-dessous des personnes rencontrées à Jakarta et à Kuala Lumpur par ce biais.

 

 

Ces derniers jours, dans la ville de Penang, j’ai eu l’occasion de découvrir un autre bienfait de ce type de site que je trouve formidable. Alazhar est père de 3 enfants. Adepte de l’Internet, il est tombé un jour par hasard sur ce site et a décidé de devenir membre et d’ouvrir ses portes aux éventuels visiteurs étrangers. 2 ans et quelques 20 visiteurs de tous pays plus tard, il se rend compte que ses enfants sont aujourd’hui transformés. Ils ont une grande motivation pour l’apprentissage des langues, pour la géographie et ont une ouverture d’esprit bien plus importante. « Nous n’avons pas les moyens de découvrir le monde mais ce moyen permet au monde de venir à nous » me confie t-il. J’étais pour ma part son premier invité Français, celui d’avant était Brésilien, celui de la semaine prochaine sera Russe…Une autre façon de faire le tour du monde…

 

 

Compte à rebours

 

Chose surprenante mais une très bonne idée à mon goût : Les feux de signalisation sont équipés de compteurs en Malaisie. Un moyen pour le chauffeur de se préparer au démarrage ou au ralentissage…

 

 

Singapour : « The fine city »

 

La réputation lui colle à la peau. Demandez à l’Européen moyen l’image qui lui vient à l’esprit quand le mot « Singapour » est prononcé et la grande majorité répondra les fortes amendes données à ceux qui ne respectent pas les lois même les plus basiques. Faites votre petit pipi dans la rue, importez des chewing-gums, jetez votre mégot ou un papier par terre et vous serez sanctionné, parfois durement, si l’un des nombreux policiers habillés en civil vous prend en flagrant délit. Puisque c’est une image qui lui colle à la peau, autant en faire un business : le T-shirt reprenant certaines des amendes (montants non vérifiés) est en vente dans tous les commerces…

 

 

Je n’ai personnellement pas eu le moindre soucis avec les autorités et je dois avouer que je n’ai jamais vu une grande ville aussi propre…Nombreux sont ceux la jugeant trop propre…il faut savoir ce que l’on veut…

 

Bien sûr, ne vous amusez jamais à apporter de la drogue dans ces pays, vous le payerez avec votre vie…

 

Malade ?

 

Problèmes de foie ? d’intestin ? mal de tête ? Rhumatisme ? Balladez-vous dans les rues de Chinatown à Singapour et vous trouverez de nombreuses personnes ravies de vous conseiller sur leurs méthodes de guérison disons alternatives. Des rats séchés aux serpents ou scorpions, mieux vaut ne pas avoir peur des matières utilisées…

 

 

Patriotisme

 

Je pensais que le patriotisme au pays de l’Oncle Sam était fort, je n’avais pas vu Singapour et la Malaisie en période de fête nationale…Ci-dessous, un exemple de bâtiments recouverts de drapeaux aux couleurs nationales à Singapour. La même chose fut observée en Malaisie…

 

 

Péage urbain

 

Vous voulez aller dans certains quartiers de Singapour avec votre voiture (déjà très taxée pour éviter les bouchons), vous le payerez. Chaque propriétaire de voiture à Singapour doit avoir une carte avec de l’argent dedans et un lecteur. Le compte sera automatiquement débité dès que vous franchirez certaines zones définies.

 

 

Mariage

 

J’ai eu la chance d’être invité à un mariage traditionnel Indonésien. Le moment de la photo avec les mariés est très important. Il m’a été demandé de venir participer à la photo, je

n’ai pas pu refuser malgré que mes habits n’étaient pas les plus appropriés (je voyage léger) et une belle tâche d’eau sur ma chemise.

 

 

Conférences

 

Avant de terminer, un petit mot pour vous dire que les conférences continuent. Il est bien entendu moins évident d’en donner en Asie que dans les pays Anglo-saxons, barrières linguistiques et culturelles obligent, mais les jeunes Indonésiens qu’ils soient Chrétiens ou Musulmans m’ont semblé intéressé d’en savoir davantage sur le monde qui les entoure…

 

 

 

Je suis actuellement dans la ville de Banda Aceh en partie détruite il y a 20 mois par le terrible Tsunami. J’avais imaginé le pire, j’étais loin de la réalité. Je raconterai cela dans une prochaine brève. Ci-dessous une photo d’un gros bateau qui est aujourd’hui à 5 kms à l’intérieur des terres. Ce bateau illustre parfaitement la force de la vague destructrice qui a dévastée entre autre la région de Aceh le 26 décembre 2004. Les chiffres font état de 170.000 morts et 100.000 disparus rien que dans cette région qui fut la plus durement touchée.

 

 

A bientôt