z158. « Massive Change »

Comment sera notre monde en 2050 ? Cette question est sans aucun doute passée par la tête de nombreux d’entre nous, moi le premier.

 

Les optimistes aiment y voir un monde bien meilleur avec moins d’injustices, de pauvreté et davantage de respect entre les hommes de toutes races et envers la nature. Les pessimistes envisagent les pires scénarios n’hésitant parfois pas à parler de fin du monde.

 

« Massive change« , c’est une exposition des plus intéressantes qui parcourt les grandes villes d’Amérique du Nord et que j’ai eu la chance de visiter dans la ville de Toronto, au Canada. L’exposition a pour objectif de projeter une vision du monde à l’horizon 2050.

 

Bien entendu, ne vous attendez pas à ce que je vous résume en quelques lignes le contenu complet de cette exposition dont la visite peut facilement durer une journée entière. Cependant, je tenais à travers cette petite brève vous faire connaître ce projet, que j’ai trouvé tout à fait passionnant et qui amène le visiteur à réfléchir sur l’avenir de notre monde.

 

« Now that we can do anything, what will we do ? » (Maintenant que tout est faisable, qu’allons nous faire ?).

 

Cette question centrale résume l’idée de « Massive change« . Le 20ème siècle a vu un progrès technologique immense permettant une bien meilleure connaissance de l’infiniment petit et de l’infiniment grand ainsi qu’une amélioration de la qualité de vie globale de la population mondiale. De nombreuses maladies peuvent aujourd’hui être guéries, l’accès à de nombreux besoins vitaux (eau, énergie…) est aujourd’hui bien plus facile, il est aujourd’hui possible de communiquer dans le monde entier en quelques millièmes de secondes pour des coûts toujours plus bas…Certes, de nombreuses choses restent à faire notamment dans les pays en développement mais la face du monde a été complètement modifiée en quelques années, et cela n’est pas prêt de s’arrêter.

 

Si l’homme devra faire face à de nombreux challenges dans le futur notamment en terme d’environnement, les signes positifs et optimistes restent tout de même bien nombreux. L’exposition « Massive change » a, quant à elle, préféré insister sur les tendances de notre monde plutôt que faire des jugements.

Citer toutes ces tendances les unes derrière les autres n’auraient pas grand intérêt, j’ai donc choisi 4 exemples qui m’ont particulièrement frappé :

 

Exode rural

 

En 2007, pour la première fois de l’histoire, il y aura le même nombre d’habitants vivant en ville que dans les campagnes. L’exode rural sera sans aucun doute l’un des changements les plus important à gérer dans le siècle à venir. Les villes absorberont 90% des 2,2 milliards de personnes qui naîtront d’ici 2030. Les exemples de la Corée du Sud (pour qui sa population urbaine est passée de 28% à 84% entre 1970 et 2000) ou du Nigeria (de 14% à 44%) ont particulièrement attiré mon attention. En 1950, seules 8 villes dépassaient les 5 millions d’habitants. En 2015, il y aura 59 mégalopoles, 48 étant dans des pays dits « en développement ». Les experts estiment que la population des villes Européennes augmentera d’environ 1% pendant que celle des villes Africaines de 66% d’ici 2015 ! En Chine, environ 400 millions de nouveaux citadins sont à attendre dans les 20 prochaines années.

Ces grands changements impliquent de profondes implications pour les gouvernements au niveau social, économique et environnemental. Pour info, la population des bidonvilles pourrait atteindre 3 milliards d’habitants en 2050 (contre 924 millions en 2001) sachant que 85% de la population mondiale sera dans des pays en voie de développement.

 

 

Traduction : Est-ce que la densité offre l’espoir ?

 

Moyens de communication

 

Lors de mes 27 mois passés le pouce tendu au bord des routes Européennes, Africaines et Américaines, j’ai été souvent impressionné de voir la télévision mais surtout Internet dans les coins les plus reculés de la planète, permettant à des gens autrefois coupés du monde d’avoir accès aux nouvelles du monde entier en quelques secondes. Certes, ces moyens de communication sont aujourd’hui accessibles à une minorité de gens dans les pays en développement mais cela constitue une véritable révolution qui change le monde et qui le changera encore bien davantage dans le siècle à venir !

 

 

Traduction : Nous allons construire un esprit global.

 

L’exposition confirme ce changement en profondeur qu’entraîne le développement progressif des moyens de communication à travers le monde. Si il est évident que cette révolution entraîne par voie de fait une homogénéisation de notre monde, il permet aussi sous beaucoup d’aspects une réduction de la pauvreté.

L’exemple des téléphones portables est intéressant. De nombreux pays en développement n’ayant jamais eu accès à quelconque forme de téléphone sont passés tout de suite à la mode du téléphone portable sans passer par la mise en place de ligne fixe. Entre 1997 et 2002, le nombre de lignes fixes a augmenté de 40%, celui des téléphones portables de 547% !!! Taiwan détient le record avec 72% de la population utilisant des portables (25% pour les USA, 2,7% pour le Swaziland, 0,3% pour l’Inde).

 

La fin du gaspillage ?

 

C’est bien connu, le gaspillage et les déchets ont des terribles conséquences pour l’environnement. Cependant, est-il impossible pour autant de recycler tous ces déchets ? Aujourd’hui, oui, demain peut-être pas…L’exposition insiste sur le fait que progressivement, nous apprenons à traiter les déchets et que le gaspillage n’existera bientôt plus…

 

 

Traduction : Nous éliminerons le besoin de matières premières et supprimerons le gaspillage.

 

Ici 3 exemples de recyclage. Ces boîtes furent produites à base de pommes de terre…

 

 

Ces vêtements à base de bouteilles de soda en plastique…

 

 

L’entreprise Lego recycle aujourd’hui plus de 90% des matériaux utilisés…

 

 

La fin de la pauvreté

 

Après en avoir terminé avec la colonisation et l’esclavage, arriverons-nous à éradiquer la pauvreté dans le monde ? La réponse de l’exposition est très claire et m’a confirmé dans mes pensées : OUI, notre monde a la capacité d’éradiquer ce terrible fléau qu’est la pauvreté à moyen ou long terme.

 

 

Bien entendu, de nombreuses autres tendances ont été montrées dans cette exposition. Parmi celles-ci, la « Wal-Martisation » de la société, la probable future crise de l’eau, les

progrès de la science et de la génétique, l’alimentation génétiquement modifiée, les possibles futurs moyens de transport et autres gadgets technologiques…

 

Je vous conseille vivement de regarder le site www.massivechange.com mais surtout de regarder les vidéos proposées dans les diverses parties sur le lien http://www.massivechange.com/downloads.html#mar. Désolé pour les non Anglophones, le tout est en Anglais mais ça vaut le coup de faire l’effort de comprendre…

 

A bientôt