66. Enfin les Terres Brésiliennes

Ca y est, enfin, après 2 mois de recherche d’un bateau puis plus de 2 semaines de traversée, me voilà enfin sur les terres Brésiliennes. Certes, je ne suis pas encore arrivé à destination à Salvador de Bahia mais je suis dans l’immense ville de Recife au nord du Brésil.

 

Cette éscale non prévue au programme est due aux forts vents et courants contraires qui nous empêchent pour le moment de descendre plus bas et à un petit soucis technique sur le moteur du voilier. Nous allons donc rester quelques jours à Récife en attendant que le temps s’améliore et que les soucis techniques se règlent.

 

Je donnerai dès demain des nouvelles de la traversée qui, fort heureusement, s’est très bien passée.

 

Je suis actuellement dans un cyber café dans un centre commercial à côté d’un marchand de chaussures. Dans ce magasin, il y a de la samba à un volume assez fort et les gens bougent sur les rythmes de la musique en faisant leurs achats, le dépaysement est assuré ! Vive le Brésil ! Dehors, il pleut fort mais il fait chaud, les petits stands vendant des noix de cocos sont partout dans la rue, la noix de coco coûte 0,50 Réaís soit 15 cents d’euros. Je suis très surpris de voir que le coût de la vie est très bon marché, bien moins cher que dans les pays d’Afrique dans lesquels j’étais ces derniers mois. Merci aux nombreuses dévaluations du Réaís ces dernières années !

 

Pour info, un hamburger coûte 0,50 Cents d’Euros, une heure de cyber 2 Euros, une glace 0,15 cents d’Euros…

 

A demain pour les nouvelles de la traversée. Quel plaisir indescriptible de retrouver la terre ferme !