40. Le Takhmarit

Aujourd’hui est un jour spécial ici à Dakar (et dans tous les pays musulmans), c’est le jour du Tamkharit, autrement dit, le jour de la célébration du 10ème jour du nouvel an musulman dans le calendrier lunaire, qui nous fait entrer dans la 1423ème année de l’Hégire (exil du Prophète à Médine).

 

Hier soir, j’étais donc invité dans « ma » famille Sénégalaise à, comme le veut la tradition, manger un excellent Couscous. Traditionnellement, cette fête est aussi une fête du partage et chaque musulman sur terre doit manger à sa faim, il est donc de bon ton de donner de la nourriture à tous les sans-abris qui ne peuvent généralement pas manger autant qu’ils le souhaitent.

Comme c’est souvent le cas, la nappe était donc posée par terre et chacun d’entre nous mangeait soit avec la main droite soit avec une cuillère directement dans le plat. Pour le dessert, nous avons mangé, et c’était une nouveauté pour moi, de la semoule noyée dans du lait.

 

Pour l’anecdote, qui souligne une belle différence de culture, en fin de soirée lors du partage du thé, il m’a été « reproché » (gentiment) de prendre le verre de thé, de le boire puis de le reposer de la main gauche ce qui ne se fait pas car la main gauche est reservée ici aux tâches hygièniques…J’essaierai de m’en souvenir la prochaine fois.

 

Enfin, après le repas, un marabou qui avait été invité (il donne des cours de Coran à certains membres de la famille) s’est lancé dans un monologue d’une trentaine de minutes en Wolof (langue locale) expliquant (m’a t-on expliqué car je n’ai bien sûr rien compris) les nombreuses raisons de croire que Allah n’est qu’un et qu’il est tout puissant.

 

Aujourd’hui est donc un jour ferié pour tous les musulmans, les gens en profitent pour aller prier leur morts au cimetière, refaire leurs ongles, leurs cheveux, donner plus d’argent que d’habitude aux mendiants et aux orphelins, visiter la famille et enfin jeûner (ce n’est pas une obligation).

 

Bonne année donc à tous les musulmans.