25. Nuits les plus originales

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Fréquemment, je reçois des emails me demandant « mais où dors tu pendant ton tour du monde ? ». Comme je l’ai déjà expliqué dans l’article rédigé répondant aux questions les plus fréquemment posées, je dors en général chez les locaux et organise ces logements avant d’arriver dans la ville (fréquemment via des sites internet du type www.hospitalityclub.org ou www.couchsurfing.com). Nul doute que mon tour du monde n’aurait pas été ce qu’il a été si j’avais dû passer la majorité de mes nuits à l’exterieur. L’objectif de mon tour du monde est d’apprendre et de découvrir, pas d’être extenué en dormant sans cesse à l’extérieur. Cependant, durant mon tour du monde, il m’a fallu passer un certain nombre de nuits « inconfortables ». Pour la grande majorité d’entre elles, je n’ai pas de photo à vous proposer. Cependant, je vous propose ci-dessous certaines photos que j’ai tout de même pu prendre lors de nuits originales.

Sur les bateaux

Durant mes traversées des océans, mes nuits étaient souvent agitées avec des réveils fréquents afin de vérifier si le bateau suivait la trajectoire voulue et si aucun autre bateau ne se trouvait sur notre chemin.

Cependant, ces nuits furent en général assez agréables.

Photos ci-dessous de ma chambre dans 6 différents bateaux :

Sur l’Ulysseo, bateau m’ayant permis de rejoindre les îles du Cap-vert depuis les îles Canaries :

Sur le Theva, le bateau m’ayant permis de traverser l’Atlantique :

Sur le Venus, bateau avec lequel j’ai traversé le Pacifique :

Sur le bateau de marchandises m’ayant permis de rejoindre l’Australie depuis la Nouvelle-Zélande :

Ma chambre dans le MV Dolphin pour aller d’Australie en Indonésie :

Et enfin aux côtés du capitaine dans le « Maloli », le bateau m’ayant permis de rejoindre le Timor occidental depuis l’île de Yamdena en Indonésie.

Sous ma tente

Ma tente m’a servis au début de mon parcours mais je l’ai abandonnée au Brésil car elle était trop lourde et encombrante. Ci-dessous, photo prise utilisant ma tente dans le désert du

Sahara :

Dans les stations service

Etant donné que ma technique favorite pour trouver mes conducteurs était d’aller dans des stations service, il n’est pas étonnant que j’ai passé un grand nombre de nuits à dormir à l’intérieur ou à l’extérieur de celles-ci.

Malheureusement, je n’ai pas beaucoup de photos à montrer car dans ces moments, on pense à tout sauf à prendre une photo mais j’en ai tout de même une, prise dans une station en Australie :

Au bord des routes

Il m’est arrivé un certain nombre de fois de rester planté au bord des routes à attendre. Si j’ai passé un nombre de nuits incalculables à attendre dans des stations services, celles

dont je me souviendrai davantage sont celles passées à greloter en regardant les voitures passer à toute vitesse la nuit. Une de mes plus marquantes et plus difficiles restera pour moi aux Etats-Unis près de Fort Wayne en direction d’Indianapolis. Après avoir tout tenté pour arrêter les voitures passant rapidement (voir photo ci-dessous où j’utilise même mon ordinateur portable pour obtenir un trajet jusqu’à une station essence), j’ai tenté de dormir au bord de l’autoroute. Photo ci-dessous de l’endroit où j’ai dormi (à côté du panneau) :

 Ci-dessous, une autre photo prise au bord d’une route Australienne à attendre la venue d’un camion :

 Dans les voitures / camions

Comme vous pouvez l’imaginer, de nombreuses nuits furent passées sur la route dans les voitures ou camions. Ci-dessous, quelques photos :

Dans une voiture :

 Sur la couchette du chauffeur :

 A l’arrière du camion :

 

 Sous le camion avec le hamac du chauffeur :

 Sous un autre camion au Nicaragua :

 

 Sur une voiture :

 Ou à côté d’une voiture, photo prise en Australie :

 

 A l’extérieur durant les randonnées

Pendant mon tour du monde, je n’ai pas fait que du stop mais aussi de la marche dans les montagnes. Ayant laissé ma tente, c’est donc à la belle étoile que je dormais de temps en temps. Photo ci-dessous prise en Indonésie :

Chez les locaux

La grande majorité de mes nuits furent passées chez les locaux. Parfois par terre, parfois dans de bons lits douillets :

Ci-dessous, photo du lit sur lequel j’ai dormi en Argentine :

 Chez des locaux au Tibet :

 

 Dans une caravane au Chili :

 

 Ou encore en Mongolie sous un yourte :

 

 Bonne nuit !