23. Le Rêve Australien

Bonjour tout le monde,
 
Lors de ma dernière newsletter envoyée récemment, j’avais partagé avec vous le prometteur projet de tour solaire qui devrait voir le jour sous peu en Australie. Aujourd’hui je me trouve dans la ville de Darwin, à l’extrême nord du pays, à la recherche d’un bateau pour rejoindre l’Indonésie. Je tiens à vous faire un rapide résumé des 3 mois passés au pays des Kangourous.
 
Le rêve Australien
 
Si l’on en croit un sondage BVA 2005 publié en France, l’Australie représente le deuxième pays faisant le plus rêver les Français, juste après le Canada.
 
Et pour cause, à la prononciation du mot « Australie« , des images agréables de Kangourous, de Koalas, de grands espaces et de réussite économique nous viennent à l’esprit.
 
Je ne vous le cacherai pas, j’ai pour ma part toujours eu un petit faible pour ce grand pays situé de l’autre côté de l’Europe, et faire un tour des terres sauvages Australiennes en stop, tout en faisant une tournée de conférences (voir photos), fut un grand plaisir.
 
 
Pour bien comprendre ce que représente l’Australie, il est important de garder certains chiffres en tête. Ce pays est le sixième plus grand au monde, il a une superficie de 7,6 millions de km² représentant quasiment 14 fois la taille de la France, mais ne compte qu’environ un tiers de sa population. Sur quelques 20 millions de personnes, plus de 14 millions vivent sur les côtes, essentiellement dans les grands centres urbains; Sydney (4 millions), Melbourne (3 millions) et Brisbane (1 million) formant le trio de tête.
 
Vous avez bien compté, 20-14 = 6. Seulement quelques 6 millions de personnes vivent dans l’intérieur des terres ! Outre quelques villes minières, une population rurale occupant de grands espaces et quelques villes oasis bien isolées, le reste de l’Australie n’est que désert. Certes, le type de désert, la faune et la flore varient selon la région traversée, mais le voyageur en Australie doit se préparer à régulièrement parcourir des centaines de kilomètres sans rencontrer le moindre village.
 
Ci-dessous, je vous propose quelques photos de l’Outback, l’intérieur de l’Australie. Vous y verrez notamment un « road train » (première expérience de Road-train-stop !), grands camions à plusieurs remorques se déplaçant sur des centaines de kilomètres de lignes droites; Uluru (Ayers Rock), célèbre monolithe au beau milieu du désert ou encore un panneau annonçant la prochaine station essence à 815 Kms, preuve de l’immensité du territoire Australien.
 
 
 
Ci-dessous, quelques photos des animaux rencontrés en Australie.
 
 
Plus de détails sur mon séjour dans l’Australie sauvage, cliquez ici : http://www.sekoyamag.com/nouveausite/SPIP/breve.php3?id_breve=374
 
Séjour en communauté aborigène
 
Si le rêve Australien est effectivement une réalité pour certains, d’autres vivent actuellement un cauchemar dans ce pays : la population aborigène, dont la culture disparaît petit à petit.
 
Fidèle à ma volonté de rencontrer les peuples du monde, j’ai passé une semaine riche d’enseignements dans une communauté aborigène au beau milieu du désert Australien, loin de toute grande ville. Retrouvez le récit de mon expérience en cliquant ici : http://www.sekoyamag.com/nouveausite/SPIP/breve.php3?id_breve=366
 
Ci-dessous, une compilation de ce peuple déchiré entre deux cultures, se cherchant une nouvelle identité…
 
 
…une photo avec un ancien aux histoires incroyables…
 
 
…et 2 photos représentatives du monde d’aujourd’hui. Sur l’une, un jeune aborigène un Coca-Cola à la main et un T-shirt de Spiderman sur les épaules. Sur l’autre, une petite maison avec une parabole. L’émission preférée des aborigènes est le talk-show Américain d’Oprah Winfrey. Bienvenue au 21ème siècle !
 
 
Avant de terminer cette newsletter, une vision du monde retrouvée de temps en temps en Australie et Nouvelle-Zélande. Cette projection n’a rien d’erronée étant donné qu’aucune donnée scientifique ne peut prouver que le Nord est en haut et le Sud en bas. Ce n’est qu’une question de perspective.
 
 
 
Pour davantage de détails sur le monde à l’envers, cliquez ici : http://www.sekoyamag.com/nouveausite/SPIP/breve.php3?id_breve=365
 
Aujourd’hui dans la ville de Darwin au nord de l’Australie, je suis à la recherche d’un bateau qui devrait me permettre de rejoindre l’Indonésie, pays comptant le plus de Musulmans au monde. Une fois rejoint ce pays de 230 millions d’habitants (4ème pays le plus peuplé au monde), je débuterai une tournée Asiatique très attendue, qui me fera traverser la plupart des pays de ce fascinant continent pendant environ 1 an. L’un des dangers à considérer dans les eaux entre l’Australie et l’Indonésie est la présence de nombreux pirates ayant très mauvaise réputation.
 
A bientôt
 
J’espère que vous allez toutes et tous très bien.
 
Ludo
 
PS : Lors de l’envoi de ma précédente newsletter « L’exemple Australien« , certains m’ont fait remarquer que l’Australie était tout sauf un exemple au niveau écologique, n’ayant pas signé les accords de Kyoto et étant le peuple dans le monde émettant par personne le plus de CO² dans l’atmosphère (27,2 tonnes par an et par personne). Bien entendu, vous aurez compris que ce titre était uniquement destiné au très prometteur projet de tour solaire.