16. Villes m’ayant le plus marqué

granada

Pendant mon tour du monde, j’ai eu l’occasion de visiter un certain nombre de villes. Certaines m’ont beaucoup plu, d’autres moins. Ci-dessous, je vous propose un listing des villes que j’ai le plus aimé et celles que j’ai moins aimé. Le classement est fait par ordre chronologique.

1) Fès, Maroc

Après Marrackech, sans doute la ville la plus représentative du Maroc notamment du fait de sa Medina et de ses rues étroites où les ânes transportant le gaz bloque souvent le passage. Photo ci-dessous de cette petite ville très sympa.

 2) Rio de Janeiro, Brésil

Rio, ces trois lettres font rêver et permettent de penser automatiquement à son célèbre carnaval, au soleil presque toujours présent, à ses longues plages que sont Copacabana, Ipanema ou encore Leblon, au Corcovado, cette immense statue du Christ bénissant tous les jours les 8 millions de Cariocas (nom donné aux habitants de Rio), à ses équipes de football et la folie populaire qui entoure ce sport avec notamment le stade de Maracaña ayant accueilli jusqu’a 205.000 spectateurs, aux femmes Brésiliennes qui sont probablement les plus belles du monde et bien sûr à la musique qui est dans le sang de tous les cariocas.

Rio est sans doute la ville que j’ai préférée pendant ce tour du monde non pas pour son architecture mais pour son ambiance, sa chaleur, sa luminosité et toute la nature qui couvre un tiers de la ville.

J’ai écrit une brève entière sur cette ville, retrouvez là en cliquant ici.

Quelques photos ci-dessous :

 3) Diamantina (Brésil)

 Une merveille d’architecture coloniale encore préservée du tourisme de masse dû à sa situation reculée (à 5h de route au nord de Belo Horizonte, Minas Gerais). Diamantina, ville des diamants m’a laissé sous son charme.

 4) Paraty (Brésil)

 Ce petit port à l’architecture coloniale Portugaise est absolument MAGNIFIQUE. L’une de mes villes préférées au monde.

 5) Ushuaia, Argentine

 Si on en croit les Argentins, Ushuaïa est la ville la plus australe du monde, communément appelée « la fin du monde ». Si on en croit les Chiliens, Puerto Williams est la ville la plus australe du monde. Qui croire ? En fait, la réponse se trouve dans la définition même du mot ville, à partir de quel moment pouvons-nous appeler une commune « ville » ??? Puerto Williams est une base militaire Chilienne dans laquelle réside environ 1000 militaires et 1000 civils, Ushuaïa compte aujourd’hui plus de 50.000 habitants…Puerto Williams est plus bas mais est-ce une ville ? La question reste posée…

Quoi qu’il en soit, le mot Ushuaïa fait rêver, qui n’a jamais regardé une carte du monde en se demandant que pouvait-il bien y avoir dans cet endroit si coupé du monde ? Certainement pas moi qui avant mon départ avais les yeux rivés sur l’extrême sud du continent Américain appartenant à la province de la Terre de feu.

Cette ville qui avait 8.000 habitants en 1960 et près de 60.000 aujourd’hui est à la fois passionnante et décevante.

Plus de détails sur mon expérience dans cette ville en cliquant ici.

 6) Arequipa (Pérou)

 La ville blanche située au sud du Pérou est très mignonne. Photo ci-dessous :

 

 7) Cuenca (Equateur)

 « Ludo, avant de monter sur Ambato, tu dois t’arrêter à Cuenca, ça vaut le coup » me dit Daniela, une amie Equatorienne m’hébergeant dans cette ville du centre de l’Equateur. Un petit coup d’œil sur mon guide Lonely Planet avant de prendre la décision car je n’ai auparavant jamais entendu parler de cette ville (3ème plus grande ville Equatorienne), je vois que cette ville fait partie du patrimoine de l’UNESCO, le chauffeur du camion m’amenant jusqu’à Cuenca me confirme « tu ne peux venir si près et ne pas t’arrêter a Cuenca ». Je pris donc la décision de m’y arrêter et ne fus pas déçu…Une architecture coloniale très bien conservée, quelques ruines de la civilisation inca, des rues pavées, une rivière donnant beaucoup de charme, une luminosité très agréable et une violence semble t-il assez peu présente font que cette ville doit être particulièrement agréable à vivre ou tout du moins est un passage obligé dans la visite de l’Equateur.

Une rue de Cuenca ci-dessous et une photo de la cathédrale :

 8) Cartagène (Colombie)

Cartagène est une ville tellement légendaire pour son histoire et sa beauté que nombreux sont ceux qui la considèrent comme la plus belle ville d’Amérique du Sud. Personnellement, je n’irai pas jusqu’à cet extrême (Rio de Janeiro restera ma préférée) mais il est vrai que cette ville située sur la côte Caraïbes a un charme fou. Plus de détails en cliquant ici.

Photo ci-dessous d’une des petites rues de la vielle ville :

 9) Granada, Nicaragua

 Le Nicaragua compte plusieurs villes très charmantes. La plus charmante d’entre elle est certainement Cordoba situé au sud de Managua la capitale.

 

 10) Antigua, Guatemala

 Très jolie ville à l’architecture coloniale Espagnol, la ville d’Antigua m’a beaucoup plu.

 

 11) San Cristóbal de las Casas, Mexique

 Située dans l’Etat du Chiapas, au sud du Mexique, cette jolie ville a gardé son architecture coloniale et sa forte population indigène. Ici une rue du centre ville.

 

 Parmi les autres villes Mexicaines qui m’ont beaucoup plus, je ne souhaite pas oublier Guanjuato, Queretaro, San Miguel de Allende et Patzcuaro qui ont toutes beaucoup de charme.

 Photo ci-dessous d’une église à Guanajuato :

 

 Plus de details sur ces villes Mexicaines en cliquant ici.

 12) New-York city, Etats-Unis

 C’était en l’an 2000, je faisais mes premiers pas dans cette ville qui a inspiré tant de chanteurs, d’artistes et de poètes. Encore dans le métro, je demande naïvement à la personne assise à côté de moi « à quelle heure ferme le métro le soir ?« , cet homme noir type Jamaïcain me répond alors du tac au tac « Come on, man ! You’re in the city that never sleeps, it never stops » (« Hey, mon grand, tu es dans la ville qui ne dort jamais, le métro ne s’arrête pas ici« ). Le ton est donné. Je sors alors à la station « Times Square, 42nd street », celle que j’avais vue à la TV avec toutes les grandes publicités…A peine sorti dans la rue, le choc est terrible, des milliers de personnes marchant dans tous les sens, des immenses publicités lumineuses aveuglantes et des immenses buildings me font littéralement perdre mes repères et il me faut quelques secondes pour comprendre ce qu’il m’arrive.

New York est, après San Francisco, ma ville préférée aux Etats-Unis. Plus de détails sur mon experience dans cette ville en cliquant ici.

Quelques photos ci-dessous :

 – Times Square : Situé sur la 42ème rue, Times Square est surtout réputé pour ses nombreuses pubs lumineuses et le passage de Broadway, avenue sur laquelle se concentrent de nombreux théâtres où se jouent les comédies musicales les plus connues (Chicago, Blue man, Stomp…)

 

 –  Wall Street : New York rime bien sûr avec argent, le « stock exchange » de Wall Street en est le symbole.

 

 —Avec le taureau qu’il faut toucher pour avoir de la chance…

 

13) Las Vegas, Etats-Unis

 « What happens in Vegas, stays in Vegas » (Ce qui se passe à Vegas reste à Vegas). Ce slogan veut tout dire. Las Vegas, la ville du jeu, du divertissement, des casinos, des spéctacles,

des lumières est unique en son genre. On aime ou on déteste mais personne ne peut rester insensible face à la folie Vegas.

Photo du panneau d’entrée et d’une vue de la ville « by night » :

14) San Francisco, Etats-Unis

Ma Ville favorite aux Etats, Unis, San Francisco a un charme fou. Ses collines, ses maisons victoriennes, ses superbes ponts, le légendaire Alcatraz, son port aux pêcheurs sont autant

d’atouts qui rendent cette ville unique et très attrayante.

Photo ci-dessous de « Bay bridge » et du Golden gate bridge.

Ci-dessous, une ancienne photo prise avant mon tour du monde devant quelques maisons victoriennes.

 15) Québec ville, Canada

 Ma ville favorite au Canada. La ville de Québec a beaucoup de charme et je ne me suis jamais lassé de me balader dans ses ruelles même avec des températures très froides…

 

 16) Sydney, Australie

 Les villes Australiennes ne m’ont guère enthousiasmé. La ville de Sydney reste cependant une exception, dû à une jolie baie, quelques monuments d’exception (dont l’Opera House)

et une vie nocturne formidable. Quelques photos ci-dessous :

 

 17) Chiang Mai, Thailande

 Plusieurs villes ont du charme en Thailande. La ville de Chiang Mai dans le nord est certainement celle qui en a le plus.

 18) Hoi an, Viêt-nam

 Très mignonne, cette petite ville située au bord de la mer a beaucoup de cachet. C’est la ville qui m’aura le plus enthousiasmé au Viêt-nam. Photo ci-dessous.

 

 19) Pekin, Chine

 Sans aucun doute la ville la plus intéressante en Chine. Se balader dans les rues de Pékin est un spectacle constant.

 Photo ci-dessous de la cité interdite près de la place Tiananmen.

 20) Lhassa, Tibet

Lhassa est à la fois exceptionnel et d’une tristesse incomparable. Le quartier Tibetain de cette ville annexée par les Chinois en 1959 est somptueux. Cependant, la grande majorité de la ville ressemble aujourd’hui à n’importe quelle ville Chinoise.

Photo ci-dessous d’une jolie vue sur le Potala, l’ancien lieu de vie des Dalaï-lama.

 Je ne peux parler des villes Tibétaines sans parler de tous ces petits villages absolument pas touristiques que j’ai rencontré sur la route et qui sont absolument magnifiques. Photo de l’un d’entre eux ci-dessous :

 21) Jaisalmer, Rajasthan, Inde

En règle générale, les villes Indiennes m’ont plus fatigué qu’enthousiasmé. Cependant, j’ai bien aimé les villes du Rajasthan qui ont beaucoup de charme à commencer par le joyau du

désert : Jaisalmer, une petite ville très sympa au milieu de nulle part.

 22) Samarkand et Bukhara, Ouzbekistan

 Ces 2 villes sont absolument splendides. A n’en pas douter, ce sont les plus belles de l’Asie centrale. Je n’ai pas pu rester très longtemps dans ces villes mais j’y reviendrai sans hésiter

une seconde.

 Quelques photos ci-dessous :

 Samarkand

 

 Boukhara

 

23) Ashgabat, Turkmenistan

 Je ne sais pas trop dans quelle catégorie mettre Asghabat. La ville est sans aucun doute l’une des plus belles et l’une des plus impressionnantes au monde mais à quel prix ? Une ville digne d’un gigantesque Disneyland mais personne ne peut ni ne doit oublier que plus de 40% de la population n’a pas de travail, que la pauvreté de la population est importante et que les droits de l’homme ne sont pas respectés.

Une photo ci-dessous de cette ville très spéciale avec de superbes bâtiments en marbre blanc :

 Plus de details sur Ashgabat et le Turkmenistan en cliquant ici.

 24) Shiraz, Iran

 L’Iran est un pays fabuleux. Si sa capitale Teheran n’a pas grand intérêt, les villes de Shiraz, Esfahan et d’autres ont beaucoup de charme. La ville de Shiraz restera comme ma favorite.

 Photos ci-dessous :

 

 Villes les moins appreciées

 Au niveau des villes m’ayant le moins plu pendant ce tour du monde, je citerais les suivantes :

 1) Colon, Panama

 Sale, dangereuse, peu accueillante, mon séjour forcé à Colón (pour cause d’attente de passage du canal de Panama) fut tout sauf agréable…

 2) San Salvador, El Salvador

 Malgré le fait que les Salvadoriens rencontrés furent absolument adorables avec moi, je dois avouer que leur capitale ne m’a pas du tout plu. A l’image de Colón, cette ville est sale,

dangereuse et n’est absolument pas attirante. Photo ci-dessous d’une rue de San Salvador.

 

 Plus de détails sur mon expérience dans cette ville en cliquant ici ou ici.

 3) Houston, Etats-Unis

 La ville de Houston est une ville que je connais bien pour avoir habité tout prêt lorsque j’étais étudiant aux Etats-Unis. Cette ville, à l’image de tant d’autres aux Etats-Unis, n’a aucun

charme. Houston représente pour moi l’homogénéisation du pays. Allez à Orlando, Houston, Indianapolis, Minneapolis, Seattle ou Detroit, vous y trouverez à peu de choses toujours le

même décor : Quelques grands « buildings » au centre ville, entourés de toutes sortes de chaînes se succédant les unes aux autres.

 Heureusement qu’il y a tout de même les villes citées plus haut qui elles ont beaucoup de charme.

 4) Djakarta, Indonésie

 Cette ville représente pour moi l’exode rural non contrôlé. Une ville où s’entassent les bidonvilles, où les conditions d’hygiènes sont très mauvaises, où le trafic est un enfer.

 Photo ci-dessous du trafic dans la capitale.

 

 A l’image des villes Indonésiennes, les villes Indiennes m’ont en général peu enthousiasmé.

 5) Oulan Bator, Mongolie

 Des bâtiments rectangulaires, tristes, sans relief, un temps souvent très froid, une population suivant l’humeur du climat. La ville d’Oulan Bator en Mongolie ne me laissera pas un souvenir impérissable.

 Autre ville type communiste qui ne m’a pas enthousiasmé, la ville de Pyongyang en Corée du Nord. Photo ci-dessous…