z112. Au revoir Amérique du Sud, Bonjour Amérique Centrale

305, c’est le nombre de jours que j’aurai passé en Amérique du Sud depuis mon arrivée sur l’île de Fernando de Noronha au Brésil le 29 mai 2003 et le départ de la ville de Cartagène en Colombie le 27 Mars 2004.

 

305 jours remplis d’émerveillements, de rencontres, de sensations fortes et d’apprentissage dans un continent absolument fabuleux et que je ne peux que recommander à chacun d’entre vous.

 

Reprendre toutes les découvertes faites au cours de ces 10 mois serait bien trop long. Cependant, je vais à travers cette brève tenter de répondre à la fréquente question : « Qu’as tu préféré de ton séjour sur le continent Sud-Américain ? ». Une telle question est toujours difficile à répondre car il n’est pas évident de comparer des sites très différents les uns des autres, je vais donc procéder par thèmes : les villes, les paysages, les sites historiques et les sensations fortes.

 

Villes

 

3) Cartagène (Colombie) – Cuenca (Equateur) – Aréquipa (Pérou) – Paraty (Brésil). Devant la difficulté de choisir pour la 3ème place, je mets à égalité 4 villes qui m’ont également séduit pour leur beauté architecturale et tout simplement le plaisir d’y séjourner.

 

2) Diamantina (Brésil). Une merveille d’architecture coloniale encore préservée du tourisme de masse dû à sa situation reculée (à 5h de route au nord de Belo Horizonte, Minas Gerais). Diamantina, ville des diamants m’a laissé sous son charme.

 

1) Rio de Janeiro (Brésil). La « cidade maravilhosa » occupe sans aucun doute la première place. Elle est pour moi non seulement la plus belle ville d’Amérique du Sud mais la plus belle que j’ai rencontré à ce jour dans le monde. 1/3 de sa superficie est recouverte de nature (montagnes, parcs municipaux, superbes plages) et le tout implanté autour d’une baie incroyable. La photo ci-dessous prise du Pao de Açucar parlera mieux que de longs discours.

 

 

Merveilles naturelles

 

3) Le Perito Moreno (Argentine). Cet incroyable glacier situé en Patagonie au sud de l’Argentine près du Chili est vraiment impressionnant. Plutôt que de faire de longs discours, appréciez le paysage.

 

 

 

2) Les chutes d’Iguaçu. « Poor Niagara » disait Roosevelt il y a quelques années, je ne peux que confirmer. Ce site naturel, qui est sans

aucun doute l’un des plus impressionnants du monde, est dû à la rencontre de 2 fleuves, le fleuve Iguaçu qui après avoir parcouru 600 Kms se jette dans le fleuve Paraná. Résultat de la rencontre : 275 chutes plus belles les unes que les autres. Certaines d’entre-elles sont petites, d’autres sont immenses et atteignent jusqu’à 90 mètres de hauteur avec des débits d’eau très impressionnants ! ! ! Ces chutes forment également la frontière naturelle entre le Brésil, l’Argentine et le Paraguay (qui n’a malheureusement pour lui aucune chute à son actif).

 

 

1) L’Antarctique. Dois-je considérer mon séjour en Antarctique alors que je parle d’Amérique du Sud ? Peut-être pas mais je ne pouvais laisser ces paysages exceptionnels de côté. Après tout, la partie de l’Antarctique où je suis allé est administrée par l’Argentine…Ce continent est mythique et merveilleux.

 

 

 

Sites historiques

 

3) Ouro Preto (Minas Gerais, Brésil). Ville charnière dans le processus d’indépendance du Brésil, Ouro Preto trouve davantage sa place dans le classement en sites historiques que dans les villes proprement dites.

 

2) Cuzco (Pérou). L’histoire du Pérou est passionnante, elle a notamment vu le développement de la riche civilisation Inca. La ville de Cuzco qui fut sa capitale est un site historique à connaître malgré l’énorme tourisme qu’il suscite.

 

1)Le Machu Picchu (Pérou). Les ruines les plus connues du monde sont un incontournable lors d’un passage en Amérique du Sud, elles sont absolument fascinantes et sa situation si spéciale au milieu des montagnes les rend encore plus extraordinaires.

 

 

Sensations fortes

 

3) Arrivée à Ushuaïa. Après plus de 10 mois passés le pouce tendu au bord des routes Européennes, Africaines puis Sud-Américaines, me voilà arrivé dans la ville la plus australe du monde clôturant ainsi la première grande étape de ce tour du monde en stop.

 

 

2) Arrivée au Brésil. Ça y est, après avoir lutté pendant 2 mois pour trouver un bateau et enfin traverser l’océan Atlantique, me voilà arrivé au Brésil. Un grand moment de bonheur lors de la montée du pavillon Brésilien le 29 mai 2003.

 

 

1) Interview par Jô Soares sur TV Globo. 13 octobre 2003, Jô Soares, superstar Brésilienne, m’invite dans sa célèbre émission « Programa do Jô ». J’explique alors mon projet en portugais (langue dont je ne parlais pas un mot 4 mois auparavant) devant 5 millions de personnes. Une grande peur avant le début de l’émission mais un grand soulagement à l’issue de celle-ci, une sensation très très forte.

 

 

A côté de tout cela bien entendu, je ne peux parler de toutes les expériences humaines vécues à travers mes nombreuses rencontres avec la population locale. Il faudrait un livre pour cela ce qui sera peut-être le cas mais pour bien plus tard…

L’Amérique du Sud quittée, je suis maintenant dans le 1er des 7 pays qui composent l’Amérique Centrale. Ces 7 pays sont les suivants : Panama, Costa Rica, Nicaragua, El Salvador, Honduras, Guatemala et Bélize. Durant les 4 prochains mois, je ferai la découverte de ces 7 pays (dont 6 semaines que je passerai au Guatemala à aider) et tenterai bien entendu de partager ces moments de découverte avec vous. Ces pays sont nettement moins visités que ceux d’Amérique du Sud même si le tourisme y est en fort développement. En effet, l’instabilité politique et les nombreuses guerres dans les années 60-80 ayant ébranlé ces pays ont rebuté de nombreux touristes et ainsi empêché le développement de structures pour les accueillir.

 

Si ces pays sont peu connus de la plupart d’entre nous, ils ne sont pas pour autant dénués d’intérêt. Des nombreuses ruines Mayas ou Aztèques aux belles plages des Caraïbes en passant par la rencontre de nombreuses populations indigènes et des paysages fabuleux (notamment volcans), mon séjour à travers l’Amérique Centrale devrait être tout sauf ennuyant.

 

A très bientôt sur les routes de l’Amérique Centrale.