02. Un rêve en construction : J- 31

« Dans un voyage, le plus long est d’arriver à la porte » Varon

 

Bonjour à toutes et à tous,

 

Nous sommes aujourd’hui le 3 décembre 2002, dans un peu moins d’un mois débutera la réalisation de mon rêve : le tour du monde en utilisant l’auto-stop et le bateau-stop comme seuls moyens de transport.

 

Le 11 septembre dernier, je vous avais expliqué les objectifs et le contenu du projet (tour du monde accompagné de 2 missions humanitaires et d’un projet pédagogique). Aujourd’hui, à 1 mois du départ, je vais faire le point sur la préparation qui, vous pouvez vous en doutez, est importante pour la réalisation d’une aventure comme celle-ci.

 

Outre une mission de 7h par jour pour Pricewaterhousecoopers, l’essentiel de mes journées durant ces 3 derniers mois était reservé à cette préparation :

 

Partenaires / bourses

 

Faire un tour du monde, même en auto-stop, nécessite un minimum de fonds. Etant tout jeune diplômé, je n’ai pas ces fonds. A ce « problème », 3 solutions possibles  : faire un emprunt, faire des petits boulots à travers le monde ou se faire payer le voyage par des mécenes, sponsors, bourses et autres. J’ai pour ma part, choisi de mixer les 3 en tentant de me faire payer une partie des frais par des entreprises et en comblant le reste de mes dépenses par des petits boulots voire un emprunt si les 2 premières solutions s’avèrent insuffisantes. Après la réalisation d’une plaquette (que vous pourrez voir sur mon site internet à partir du 20 décembre prochain) et après 3 mois de démarchage auprès de diverses entreprises et institutions publiques, j’ai pu récolter près de 15.000 Euros qui me permettront de financer une bonne partie du voyage. Les principaux sponsors sont les suivants :

 
  – Blédina (Groupe Danone), 
  – Rotary Club Strasbourg-Kléber, 
  – Région Alsace, 
  – Ministère de la jeunesse et des sports grâce aux bourses « Défi jeunes » (qui est en quelques sortes un sponsoring de l’Etat Français), 
  – Dernières Nouvelles d’Alsace, 
  – Reneka International, 
  – Isigny Ste Mere, 
  + d’autres aides financières ou en nature. Je tiens donc à remercier tous ceux qui me permettent de rendre ce projet possible.

 

Médiatisation

 

Faire médiatiser ce projet n’est pas une fin en soi. Cependant, faire connaître son projet est tout d’abord, il ne faut pas se le cacher, bien agréable. De plus, il constitue pour les entreprises partenaires une motivation supplémentaire dans leur soutien.

 

A cet effet, j’ai eu la chance de pouvoir passer une fois sur France 3 Alsace pour présenter mon projet, 2 fois sur Europe 2 et d’apparaître dans divers journaux régionaux (articles qui me serviront à l’élaboration d’un book qui me sera très utile aux frontières que je traverserai, c’est une preuve de crédibilité). D’autres choses plutôt sympas sont en cours de traitement, je vous tiendrai au courant de ce que ça donne…

 

De plus, lors de mon aventure, je tiendrai une chronique bi-mensuelle à la radio sur Europe 2. Je vous tiendrai au courant dès que je connaîtrai l’heure et le jour de la diffusion.

 

Santé

 

Niveau santé, beaucoup de préparatifs sont nécessaires. Tout d’abord les vaccins, mon parcours devant m’amener dans environ 50 pays, nombreuses sont les protections nécessaires : 
  – Fièvre jaune (seul vaccin obligatoire, les autres ne sont que conseillés) 
  – Fièvre Typhoïde 
  – Méningite 
  – Hépatite A 
  – Hépatite B 
  – DTP 
  – Rage (3 vaccins à faire à J0, J8 et J30, coût total : 120 Euros !) 
  – Encéphalite japonaise (conseillé pour l’Asie du Sud Est, 3 piqûres J0, J8 et J30, coût total : 165 Euros !)

 

Malheureusement, aucun vaccin n’existe contre le paludisme, je devrai donc prendre des comprimés régulièrement. Il existe dans le monde 3 sortes de Paludisme correspondant à 3 zones bien définies par lesquelles je passerai ce qui veut dire que j’aurai 3 traitements différents.

 

Enfin, afin de ne plus être embêté par ma myopie et mes lentilles de contact, je viens de me faire opérerdes yeux, je suis donc maintenant tranquille, à priori, pour la vie.

 

Langues

 

L’apprentissage de l’Espagnol et du Portugais n’avance que très peu, autrement dit, je vais galérer.

 

Assurance

 

J’ai opté pour l’assurance-assistance d’AVA qui m’a paru être le meilleur rapport qualité-prix, il m’en coûtera 440 Euros par an.

 

Logements

 

Outre les différentes choses dont je vous avais parlé lors de la précedente newsletter, un partenariat avec l’Association des Alsaciens à l’étranger a été conclu. Je rendrai donc visite aux Alsaciens expatriés contre quoi je veillerai à la mise à jour de leur base de données.

 

Projet pédagogique

 

Le moment le plus fort sans aucun doute de ces derniers mois de préparation a été ma rencontre avec les enfants victimes de cancer et de leucémie de l’hôpital de Strasbourg. J’ai eu la chance de pouvoir me rendre aux pieds des lits des enfants (derrrière les rideaux transparents avec bien sûr, la blouse, les gants, le masque et la charlotte nécessaires pour ne pas leur donner de microbes) et leur expliquer individuellement le projet.

 

Je suis très content d’être en mesure de pouvoir les faire sortir, même virtuellement, de leur quotidien peu agréable. En ce moment, l’hôpital s’occupe de faire stériliser des planispheres afin de leur permettre de suivre l’évolution de mon tour. Je vous rappelle que ce projet pédagogique leur permettra de suivre mon aventure en direct sur internet via un envoi régulier d’emails et de fréquentes discussions via web-cam.

 

De plus, mon tour servira de support de cours aux institutrice (cours sur le Brésil quand je serai au Brésil…).

 

Voilà pour aujourd’hui, la suite des évenements sera le lancement du site internet à la fin du mois puis le départ le 1er janvier.

 

A très bientôt et merci pour votre soutien.

Ludo

 

« Prends garde à tes pensées, elles deviendront des paroles,
prends garde à tes paroles, elles deviendront des actes,
prends garde à tes actes, ils deviendront des habitudes,
prends garde à tes habitudes, elles deviendront ton caractère,
prends garde à ton caractère, il deviendra ton destin »
Frank Outlaw.