02. Rencontres qui m’ont le plus influencé/inspiré

heros

L’objectif premier de mon tour du monde était de rencontrer les populations locales dans le monde entier. Des Hommes, j’en ai effectivement rencontré un certain nombre durant ces 5 années d’errance. Certains d’entre eux m’ont beaucoup influencé, d’autres moins. Il m’est bien entendu impossible de faire une liste de toutes les rencontres qui m’ont marqué pendant ce tour du monde. Cependant, ci-dessous, vous trouverez un récapitulatif des gens et associations m’ayant le plus fait réfléchir et inspiré.

1) Rencontre avec les ONG (Organisations non gouvernementales)

Avant de partir, je ne savais pas ce que les lettres « ONG » voulaient dire. Cependant, au fur et à mesure de l’avancement de mon tour du monde, j’ai pu rencontrer un certain nombre de ces organisations et apprendre de leurs missions. Il ne m’est bien entendu pas possible de lister tous les volontaires ou gérants d’ONG faisant un travail merveilleux que j’ai rencontré durant ce tour mais chacune d’entre elles m’a fortement influencé. En cliquant ici, vous retrouverez la newsletter dédiée à ces travailleurs sociaux dévoués rencontrés sur la route. Merci à vous pour ce que vous faîtes.

Ci-dessous, photos de certains de mes héros. Le Padre Moratalla, le padre Santiago, Serge, Angie, Nasira et il y en a tellement d’autres :

Une pensée également pour les volontaires et soeurs qui travaillent dans la mission de mère Teresa à Calcutta. Quelle volonté ces gens ont !! Je n’ai passé qu’une dizaine de jours en tant que volontaire et j’avais déjà l’impression d’avoir atteint mes limites. J’ai le respect le plus grand pour tous ceux qui travaillent dans les centres sans jamais se plaindre ni chercher la moindre reconnaissance…Bravo, ce n’est vraiment pas facile !

Ci-dessous, photo avec une sœur travaillant dans le centre de Pram Dam à Calcutta. Plus de détails sur mon expérience dans le centre de mère Teresa en cliquant ici.

Pour terminer avec les “porteurs d’espoirs”, je ne souhaite pas oublier le groupe Kanoe rencontré dans la ville de Banda Aceh en Indonésie. Après le terrible tsunami de Décembre 2004 qui a tué plus de 200.000 personnes dans la région, ce groupe s’est réuni pour aider la population dans ces moments difficiles et ont par la suite développé des programmes sociaux permettant aux enfants orphelins d’avoir une structure d’accueil et une éducation. Bravo ! Plus de détail sur ce groupe en cliquant ici.

2) Rencontre Dalaï-lama

Il y a sur notre planète un certain nombre de personnes que j’admire beaucoup. S’il me fallait citer une personne que j’admire plus que les autres pour sa contribution à l’humanité, je n’hésiterais pas une seconde et mentionnerais le nom de Sa Sainteté le Dalaï-lama. Cet homme, prix Nobel de la paix en 1989, représente à mes yeux bien plus qu’un simple leader spirituel ou même que le leader du peuple Tibétain. Il est à n’en pas douter le meilleur ambassadeur possible de la paix sur terre, une sorte d’icône de la sagesse et de la non-violence, un véritable modèle pour toute l’humanité, un homme prêt à donner toute son énergie pour aller aux 4 coins du monde et promouvoir le dialogue entre les religions et croyances. Si la colombe est l’animal le plus souvent utilisé pour représenter la paix, le Dalaï-lama est sans aucun doute son équivalent dans le monde des bipèdes.

Rencontrer le Dalaï-lama était un rêve que je gardais au fond de moi depuis bien longtemps. Chaque fois que je regardais ma carte du monde et préparais la prochaine étape de mon parcours, mes yeux restaient fixés sur la petite bourgade de Dharamsala, située au nord de l’Inde, où résident le Dalaï-lama et le gouvernement Tibétain, forcés à l’exil en 1959, après la terrible invasion Chinoise qui détruit petit à petit l’âme et l’identité Tibétaine.

La suite en cliquant ici.

3) Rencontre Inka Samana

Chacun de nous à le pouvoir de changer les choses. Gaby et Jose Maria Albuja en sont la parfaite illustration. Ce couple d’Equatoriens sont partis de rien mais avaient une superbe vision, celle de construire un autre type d’école, une autre type de pédagogie. La rencontre avec Gabriel et Jose Maria fut fantastique. Retrouvez plus de détails sur ce couple pas comme les autres et sur Inka Samana en cliquant ici, un projet fabuleux ayant pour objectif de mieux éduquer mais aussi de maintenir leur culture indigène.

Ci-dessous, une photo prise lors de ma rencontre avec certains étudiants de cette école :

4) Rencontre entreprises « responsables »

Cela n’est un secret pour personne, les entreprises brassent aujourd’hui des sommes d’argent toujours plus importantes et prennent de plus en plus de pouvoir du fait de la libéralisation des marchés. Les corporations ont aujourd’hui un rôle social majeur à jouer et la question du CSP (Corporate social responsability) a toujours été présente dans mon esprit pendant mon tour du monde. Est-ce qu’une entreprise peut-elle être philanthropique ? Je développerai mon point de vue sur la question dans mon prochain livre. Cependant, durant mon parcours, j’ai eu l’opportunité de rencontrer des chefs d’entreprises conscients de leur rôle social et de leur rôle vis-à-vis de la protection de l’environnement. Ces rencontres furent des sources d’inspiration pour moi.

En cliquant ici, vous retrouverez ma rencontre avec « Meninos do Morumbi » au Brésil, une grande association complètement sponsorisée par Hewlett-Packard Brésil qui m’a beaucoup plu.

Photo ci-dessous prise lors d’une rencontre en 2003 avec certains étudiants vivant dans des quartiers défavorisés de Sao Paulo au Brésil apprenant à construire des sites internet gratuitement. L’association « Meninos do Morumbi » permet aussi à de nombreux jeunes de pratiquer du sport, des arts ou de la musique gratuitement. Sans cette association, ces enfants seraient dans la rue avec les conséquences prévisibles que tout le monde connaît (drogue, violence, etc.).

Il y en a eu bien d’autres mais je discuterai ce point plus en détail dans mon futur livre.

5) Rencontre protection environnement

A n’en pas douter, le plus grand défi pour le futur de l’humanité se situe au niveau de l’environnement. Durant mon tour, j’ai eu l’occasion de voir la destruction humaine sous toutes ses facettes. Via la vision des incroyables déforestations au Honduras, Brésil ou Indonésie à la fonte des glaciers en Antarctique ou dans le grand nord Canadien, j’ai pu prendre conscience des défis planétaires à venir.

Durant mon tour du monde, j’ai rencontré un certain nombre de personnes mettant toute leur énergie dans la protection de l’environnement sous toutes ses formes. Toutes ces rencontres m’ont beaucoup enseignées et furent de véritables sources d’inspiration.

Ci-dessous, à gauche, une photo de 3 femmes Anglaises habitant au milieu de la Chine et cherchant à sauver un type d’ours que les paysans Chinois torturent pour leur pouvoir utiliser leur bile. A droite, un homme ayant crée un grand centre pour soigner et remettre en liberté les animaux blessés par les pièges, voitures et autres au Québec.

6) Rencontre membres clubs de service

J’ai toujours considéré que si chacun des individus de notre planète ayant reçu une éducation digne de ce nom ne faisait ne serait-ce qu’un petit peu pour aider au développement des communautés les moins favorisées, notre monde serait bien meilleur. Durant mon tour du monde, j’ai rencontré de nombreux membres de clubs de services tels Rotary club, Lion’s club ou Kiwanis. Toutes ces personnes souhaitaient, à côté de leur activité professionnelle, apporter leur pierre à l’édifice et faire une différence en apportant un peu de leur argent, de leur temps et de leur énergie. Chacune d’entre elles m’ont inspiré. Greg Muldoon, Tony Towler ou encore Kim Towar font partie de ceux qui m’ont le plus impressionné pour leur dévouement et leur volonté de faire de leur vie une aventure utile.

Photo ci-dessous de Greg Muldoon lors du congrès du Rotary club à Canberra en Australie.

Photos ci-dessous de professionnels de la santé en Inde appartenant au Lion’s club. Ils soignent gratuitement une journée par semaine les enfants défavorisés ne pouvant se payer des soins de qualité.

Malheureusement, dans le monde occidental, le nombre de membres de clubs de service diminue d’année en année résultante d’une montée de l’individualisme.

7) Rencontre famille Malaisie, HC&CS

Les sites internet www.hospitalityclub.org et www.couchsurfing.com ont rendu mon tour du monde bien plus facile et intéressant. Merci à leurs créateurs. Chacun des hôtes m’ayant accueilli sous son toit fut une source d’inspiration pour moi. Dans la brève « personnes qui m’ont le plus aidé » (cliquez ici), j’ai mis en avant certains de mes hôtes. De nombreux hôtes faisant partie de ces sites permettent de faciliter le voyage et d’avoir un échange intéressant entre cultures.

La photo ci-dessous montre une famille Malaisienne qui représente en quelques sortes l’esprit de ces sites. Cette famille apprécie de recevoir à la maison des invités étrangers, aime faire profiter à leurs enfants de la diversité de ces invités et n’hésitent pas à faire les faire venir dans les écoles des enfants afin que ceux-ci puissent parler de leur pays et de leur culture à d’autres enfants.

Par ailleurs, l’hospitalité m’a particulièrement impressionné en Inde, au Pakistan et en Iran.

Photos ci-dessous de l’hospitalité Indienne

Toute cette hospitalité offerte fut une grande source d’inspiration pour moi et j’espère qu’à mon tour à mon retour, je pourrai offrir un lit, un couvert et quelques conseils à mes futurs invités…

Bien entendu, d’autres personnes m’ont inspiré mais je ne peux pas tous les ajouter à cette liste.